Greffe de gencive
Greffe de gencive
Centre dentaire à
Saint-Jean-sur-Richelieu
Accueil » Soins dentaires » Chirurgie dentaire » Greffe de gencive

Greffe de gencive

La gencive est un tissu à la fois essentiel et fragile. D’une part, elle protège les racines dentaires contre les attaques externes. D’autre part, elle est directement affectée par ces éléments externes. À long terme, cela peut mener à son amincissement et à son recul sur les racines, deux effets qu’il est possible de corriger en procédant à une greffe de gencive.

Une greffe pour le bien de
gencives affectées

Cette intervention chirurgicale a pour but de redonner de l’épaisseur à une gencive amincie, de recouvrir des racines dentaires exposées ou de tendre vers ces deux objectifs à la fois. Elle vise ainsi à contrer les effets de la récession gingivale, une affection caractérisée par un recul graduel des gencives sur les racines. Celle-ci résulte souvent d’une gingivite ou d’une parodontite, mais d’autres facteurs (technique de brossage inadéquate, âge, hérédité, accumulations de tartre, piercing buccal, etc.) peuvent y contribuer. Par chance, elle se contrôle ou se traite assez facilement grâce à la greffe de gencive, une intervention pratiquée, en suivant diverses méthodes, par les dentistes généralistes de M Dentistes à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Une greffe pour le bien de  gencives affectées

Les options de greffes

La greffe autogène libre : elle a pour objectif de redonner de l’épaisseur à la gencive traitée. Elle concerne la section de la gencive qui entoure les dents de manière à en protéger l’arcade et les autres structures du parodonte. Composée de tissus kératinisés, on y pose une bande composée de cellules similaires que l’on prélève dans le palais. On stimule ainsi la production tissulaire, ce qui permet d’éviter que la gencive ne se résorbe davantage ;

La greffe de tissus conjonctifs et la greffe alloderm : elles ont toutes deux pour but de redonner de la hauteur à la gencive afin de protéger les racines exposées. Dans le premier cas, on utilise un greffon de tissus conjonctifs prélevé dans le palais de la personne traitée. Dans le second, on se sert plutôt d’un greffon lyophilisé provenant d’un donneur anonyme.

Les conséquences d’une récession gingivale non

Un sourire moins
esthétique

La récession gingivale se laisse d’abord voir par des changements dans la forme des dents. Lorsqu’elle survient, certaines dents paraissent plus longues que leurs voisines, ce qui a un impact sur la régularité du sourire. En allongeant ou renforçant la gencive, la greffe permet d’uniformiser l’apparence de la dentition.

Une moins bonne protection des racines dentaires

Le dévoilement des racines dentaires peut entraîner de la sensibilité au froid, au chaud et à l’acidité. Cela provient des contacts accrus entre les terminaisons nerveuses qu’elles contiennent et ces stimuli externes. L’exposition des racines les rend aussi plus sujettes à développer des caries.

Des conséquences à
long terme

Si la récession gingivale n’est pas contrôlée adéquatement et que ses causes ne sont pas bien traitées, l’affection pourrait empirer. À long terme, une telle situation mène souvent à une déstabilisation irréversible des assises dentaires entraînant leur perte ou leur retrait.

Un sourire blanc et éclatant ; c’est sans doute l’attribut esthétique le plus recherché en dentisterie. C’est pourquoi […]

Blogue

Consultez nos articles préparés avec soin par nos professionnels passionnés. Vous y trouverez une foule d’informations sur la santé buccodentaire et sur les moyens de la préserver en tout temps !

Grâce aux avancées de la dentisterie moderne et des soins préventifs, les dents manquantes chez les adultes […]
Une bonne hygiène dentaire au quotidien permet de garder un sourire propre et en bonne santé. Nous […]